Directeur / Directrice des Hébergements

PRÉSENTATION

Si faire le tour du monde est le rêve de nombreuses personnes, tout un chacun a besoin d’un toit sous lequel s’abriter chaque nuit, même durant ses plus belles aventures à l’international. Pour permettre aux touristes curieux et aventureux de disposer d’un lit douillet après leurs journées de visite bien remplies, de nombreux professionnels, tels que le directeur d’hébergement (H/F), doivent se mettre à la tâche.

CLÉS DE LA RÉUSSITE

La France est le leader mondial de l’activité touristique. D’après l’organisation mondiale du tourisme, c’est en effet le pays qui attire le plus de touristes devant l’Espagne et les États-Unis, avec un total de 89 millions de visiteurs étrangers rien qu’en 2018. Des touristes donc très nombreux qu’il est bien sûr nécessaire d’héberger durant leurs voyages sur le territoire hexagonal. Aujourd’hui, on compte plus de 17 000 hôtels en France. Dans chacun de ces établissements, un directeur d’hébergement (H/F) est chargé de gérer le taux d’occupation des chambres.

Le directeur d’hébergement (H/F) est le bras droit du directeur d’hôtel. Sa mission principale est de faire en sorte que la structure pour laquelle il travaille soit la plus fréquentée possible, et ce, tout au long de l’année. Il est donc le gestionnaire du service d’hébergement : il dirige, coordonne et contrôle l’activité de la réception afin de répondre aux besoins des clients, mais aussi de garantir la rentabilité de son service.

MISSIONS

Garant de l’image de l’hôtel pour lequel il travaille, le directeur d’hébergement (H/F) doit tout mettre en œuvre pour optimiser l’occupation des chambres de sa structure, tout en proposant des prestations de qualité. En collaboration avec le directeur du marketing et des ventes, il participe à la politique commerciale de l’hôtel en mettant en place plusieurs stratégies : fixation des tarifs, opérations de promotions, actions publicitaires… Régulièrement, il développe ses relations avec divers acteurs du tourisme, comme les agences de voyages ou encore les centrales de réservation, pour s’assurer de la bonne visibilité de son établissement.

Aux petits soins avec la clientèle, il veille au confort des vacanciers et à leur satisfaction pendant et après la prestation. Pour les ravir, il peut même innover et proposer de nouvelles méthodes de travail ou de nouveaux services (connexion internet, chaînes câblées, petit déjeuner en chambre, etc.). Si plaintes il y a, c’est à lui que revient la responsabilité de les gérer et les traiter. Lorsque cela est nécessaire, il peut aussi effectuer certaines tâches attribuées à la réception ou la réservation.

L’une des parties les plus importantes de l’activité du directeur d’hébergement (H/F) repose sur la gestion administrative des ressources financières et matérielles du service de chambres. Au quotidien, il doit donc gérer les coûts et les recettes, élaborer des budgets prévisionnels, établir les prévisions d’occupation, mais aussi gérer les inventaires et contrôler les approvisionnements.

Le directeur d’hébergement (H/F) est par ailleurs un manager. De fait, il est à la tête du personnel des étages, de la réception, ainsi que de la réservation. Selon la structure, il est amené à collaborer avec le chef de réception, qui transmet ses ordres aux équipes. C’est aussi lui qui embauche le personnel du service, les forme, répartit leur travail, élabore leurs horaires, évalue leur productivité, en d’autres termes, les supervise. Établissant les règles de fonctionnement du pôle de l’hébergement, il est garant des valeurs de la maison et fait appliquer la politique générale, au même titre que les autres membres de la direction.

COMPÉTENCES & QUALITÉS REQUISES

Polyvalent, le responsable de réception dispose de solides connaissances en gestion, qui lui sont d’ailleurs d’une grande aide pour assurer la rentabilité du service dont il a la charge. Doté d’un excellent instinct commercial et d’un bon sens relationnel, il fait jouer ses talents de négociateur hors pair lorsqu’il faut entretenir un contact avec les acteurs touristiques. Leader dans l’âme, il exerce ses fonctions de manager d’équipe avec brio en maîtrisant à la fois sa communication verbale et écrite. Ces qualités, couplées à l’usage courant de langues vivantes étrangères, notamment de l’anglais, lui permettront aussi de séduire les clients.

Le directeur d’hébergement (H/F) se doit d’être inventif et force de proposition afin d’améliorer au quotidien le service client et la politique commerciale. En outre, il est impératif qu’il soit particulièrement rigoureux, voire même cartésien. Effectivement, il manie régulièrement les chiffres pour mettre en place des rapports d’activités, élaborer et respecter des budgets ou créer des plans marketing. S’il passe beaucoup de temps avec les nombres, il ne compte pourtant pas ses heures et croule généralement sous une charge de travail conséquente. Son activité moyenne hebdomadaire peut varier entre 40 et 45 heures et il est courant qu’il travailler le week-end, voire les jours fériés. Ainsi, le directeur de réception doit savoir faire preuve de flexibilité et surtout être résistant au stress.

SALAIRE & EVOLUTION

Avant de monter en poste, le directeur d’hébergement (H/F) peut espérer exercer dans un plus large groupe hôtelier afin d’exercer la même profession, par exemple en visant de grands hôtels de luxe ou en s’expatriant à l’étranger. S’il est très ambitieux, accéder au poste de directeur général d’hôtel pourra être l’un de ses grands objectifs.

Son salaire varie beaucoup selon différents critères (taille de la structure hôtelière, réputation, localisation, saisonnalité, niveau de formation, expérience, etc.). Il pourra viser une fourchette de salaire entre 2000 et 3200 euros brut mensuels.

COMMENT DEVENIR DIRECTEUR / DIRECTRICE D’HÉBERGEMENTS

Afin d’atteindre le métier de directeur ou directrice de l’hébergement, il est nécessaire de suivre une formation supérieure au moins équivalente à un bac+2 tel qu’un BTS Management en Hôtellerie-Restauration, option Management d’Unité d’Hébergement. En revanche, avec ce seul diplôme, il n’est pas possible d’accéder directement au métier de directeur d’hébergement. Généralement, il faut justifier de plusieurs années d’expérience dans les métiers de l’accueil et des étages et disposer d’excellentes compétences en gestion et management.

Si vous voulez viser haut dès la sortie des études, il est donc possible d’intégrer le PGE (Programme Grande Ecole) du CMH afin d’obtenir un bachelor puis d’un MBA en gestion hôtelière dans le but de donner un coup de boost à votre CV avant votre entrée sur le marché du travail.