FINANCEMENT DES ÉTUDES

RETROUVEZ LES DIFFÉRENTES SOLUTIONS DE FINANCEMENT DE VOS ÉTUDES SELON VOTRE ANNÉE DE FORMATION

FINANCEMENT DE LA FORMATION

Au sein du CMH, nous avons à cœur de vous proposer des formations à partir de la 3ème année, dont certains cursus sont éligibles à l’alternance.
Cela vous permet d’accéder à plusieurs types de contrats et dispositifs qui financent l’intégralité ou une partie de vos études.

Nos cursus de formation ont été pensés et conçus comme un parcours global avec un engagement : construire ensemble votre projet de carrière.
En fonction de votre situation et de votre programme de formation choisi, nos équipes sont à votre disposition pour vous conseiller et vous accompagner dans le choix de financement de vos études.

LES SOLUTIONS DE FINANCEMENT

Qu’est-ce qu’un contrat d’apprentissage ?
Le contrat d’apprentissage est basé sur un modèle visant une formation diplômante. Il repose sur le principe de l’alternance entre enseignement théorique au CFA et enseignement du métier chez l’employeur. Ce contrat permet à l’apprenti de bénéficier des mêmes droits que les salariés de l’entreprise. L’objectif est d’obtenir un diplôme ou un titre inscrit au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles), donc reconnu par l’état.

Quelle est la durée du contrat d’apprentissage ?
Il s’agit d’un contrat d’une durée déterminée de 6 à 24 mois (prolongation possible dans certains cas particuliers). La durée de la formation est fixée par une convention entre le CFA (campus CMH), l’employeur et l’apprenti et peut être égale ou inférieure à celle du cycle de formation en fonction du niveau initial de compétences. Le rythme d’alternance peut varier selon la formation choisie, par exemple : 3 jours au CFA et 2 jours en entreprise ou 3 semaines / 1 semaine.

Qui peut en bénéficier ?
Les jeunes de 16 à moins de 29 ans.

Quelle est la rémunération ?
L’apprenti perçoit une rémunération minimale correspondant à un pourcentage du SMIC en fonction de son âge et du nombre d’années d’apprentissage, soit entre 27% et 100% du SMIC. Ces montants peuvent être majorés si un accord collectif est appliqué dans l’entreprise. En tant que salarié, l’apprenti peut bénéficier des 5 semaines de congés payés légaux par an et d’un congé supplémentaire unique pour la préparation des examens finaux (à prendre dans le mois précédant les épreuves).

Qui finance la formation ?
Les frais de formation sont pris en charge totalement ou partiellement par l’OPCO (OPérateur de COmpétences) auquel est rattaché l’entreprise. Le montant de cette prise en charge dépend de plusieurs éléments :

  • La durée du contrat
  • La branche professionnelle dont dépend la structure d’accueil

Les avantages pour les étudiants

PLAN DE RELANCE DE l’ALTERNANCE
#1jeune1solution

L’aide exceptionnelle unique à l’embauche versée par l’Etat aux entreprises permet de :

  • Soutenir les entreprises pour recruter un maximum de jeunes en alternance
  • Garantir à l’apprenti la prise en charge des frais de sa formation (en totalité ou en partie)
  • Prendre en charge le coût d’embauche d’un jeune et d’assurer 80% à 100% du salaire de l’apprenti

Cette aide exceptionnelle est valable pour tous contrat signé entre le 1er juillet 2020 et 28 février 2021

Qu’est-ce qu’un contrat de professionnalisation ?
Le contrat de professionnalisation est basé sur un modèle à vocation qualifiante ou diplômante. Il repose sur le principe de l’alternance avec une expérience concrète en entreprise et de théorie au sein de l’organisme de formation (campus CMH). L’étudiant signe un contrat de travail qui lui permettra de bénéficier des mêmes droits que les salariés d’une entreprise. Le contrat de professionnalisation ne peut être conclu avec l’Etat, les collectivités territoriales, ou les établissements publics à caractère administratif.

Quelle est la durée du contrat de professionnalisation ?
Il s’agit d’un contrat d’une durée déterminée de 6 à 36 mois. Le rythme d’alternance peut varier selon la formation choisie, par exemple : 3 jours au CFA et 2 jours en entreprise ou 3 semaines / 1 semaine

Qui peut en bénéficier ?
Les jeunes de moins de 26 ans.

Quelle est la rémunération ?
L’alternant perçoit une rémunération minimale correspondant à un pourcentage du SMIC en fonction de son âge et du nombre d’années de formation, soit entre 65% et 80% du SMIC. Ces montants peuvent être majorés si un accord collectif est appliqué dans l’entreprise. En tant que salarié, l’alternant peut bénéficier des 5 semaines de congés payés légaux par an et d’un congé non rémunéré pour la préparation d’un examen (jusqu’à 5 jours).

Qui finance la formation ?
Les frais de formation sont pris en charge totalement ou partiellement par l’OPCO (OPérateur de COmpétences) auquel est rattaché l’entreprise. Le montant de cette prise en charge dépend de plusieurs éléments :

  • La durée du contrat
  • Le taux de prise en charge appliqué par l’OPCO

Les avantages pour les étudiants :

  • Permettre d’acquérir une expérience professionnelle et d’allier la pratique en entreprise à la théorie à l’école
  • Prendre en charge les frais de leur formation (en totalité ou en partie) par leur entreprise
  • Obtenir une rémunération garantie de 55% à 100% du SMIC

Qu’est-ce qu’un stage alterné ?
Il s’agit d’une convention de stage signée entre l’entreprise, l’étudiant et l’établissement de formation. Le stage peut être fractionné et alterné avec une période de cours. Il ne s’applique pas à la convention ou l’accord collectif de l’entreprise. Le stagiaire bénéficie du statut étudiant et d’une gratification pour une durée de stage supérieure à 2 mois effectif.

Quelle est la durée du stage alterné ?
La durée maximale possible est de 6 mois en temps complet par année académique et pour un même employeur.

Qui peut en bénéficier ?
Tout étudiant inscrit dans une formation lui prodiguant le statut étudiant.

Quelle est la gratification ?
La gratification est obligatoire lorsque le stage est d’une durée supérieure à deux mois. Le montant de la gratification d’un taux horaire minimum de 3,90€, est net, il n’y a pas de charges sociales et n’est pas imposable.

Qui finance la formation ?
Les frais de formation annuels sont à la charge de l’étudiant. Néanmoins, l’entreprise peut prendre en charge une partie ou l’intégralité des frais si elle le souhaite.

Les avantages pour les étudiants

  • Permettre d’acquérir une expérience professionnelle et d’allier la pratique en entreprise à la théorie à l’école
  • Obtenir une gratification
  • Développer leur réseau et leurs compétences

Qu’est-ce qu’un Contrat à Durée Déterminée à temps partiel ?
Le CDD peut être demandé par le salarié ou l’employeur, dont la durée est préalablement définie lors de la signature du contrat. Le principe du temps partiel correspond à un contrat dont la totalité des heures travaillées par le salarié est moins élevée que la durée légale d’un contrat en temps plein. L’étudiant signe un contrat de travail qui lui permettra de bénéficier des mêmes droits que les salariés d’une entreprise.

Quelle est la durée du CDD à temps partiel ?
Il s’agit d’un contrat d’une durée déterminée fixée entre l’employeur et le salarié pour une durée répartie entre 24 heures et 34 heures par semaine. Répartitions hebdomadaires possibles : tous les jours en demi-journée ou en jours complets non travaillés.

Qui peut en bénéficier ?
Les salariés à partir de 16 ans.

Quelle est la rémunération ?
Le salarié perçoit une rémunération sur la base du taux horaire.

Qui finance la formation ?
Les frais de formation annuels sont à la charge du salarié. Néanmoins, en fonction des accords passés avec l’entreprise, cette dernière peut prendre en charge une partie ou l’intégralité des frais si elle le souhaite.

Les avantages pour les étudiants

  • Permettre d’acquérir une expérience professionnelle et d’allier la pratique en entreprise à la théorie à l’école
  • Financer la totalité ou une partie de leur formation grâce à leur rémunération
  • Développer leur réseau et leurs compétences

Qu’est-ce qu’un Contrat à Durée Indéterminée à temps partiel ?
Le CDI peut être demandé par le salarié ou l’employeur pour une durée indéterminée à partir de la signature du contrat. Le principe du temps partiel correspond à un contrat dont la totalité des heures travaillées par le salarié est moins élevée que la durée légale d’un contrat en temps plein. L’étudiant signe un contrat de travail qui lui permettra de bénéficier des mêmes droits que les salariés d’une entreprise.

Quelle est la durée d’un CDI à temps partiel ?
Il s’agit d’un contrat d’une durée indéterminée fixée entre l’employeur et le salarié pour une durée répartie entre 24 heures et 34 heures par semaine. Répartitions hebdomadaires possibles : tous les jours en demi-journée ou en jours complets non travaillés.

Qui peut en bénéficier ?
Les salariés à partir de 16 ans.

Quelle est la rémunération ?
Le salarié perçoit une rémunération sur la base du taux horaire.

Qui finance la formation ?
Les frais de formation annuels sont à la charge de lu salarié. Néanmoins, en fonction des accords passés avec l’entreprise, cette dernière peut prendre en charge une partie ou l’intégralité des frais si elle le souhaite.

Les avantages pour les étudiants

  • Permettre d’acquérir une expérience professionnelle et d’allier la pratique en entreprise à la théorie à l’école
  • Financer la totalité ou une partie de leur formation grâce à leur rémunération
  • Développer leur réseau et leurs compétences
  • S’assurer d’une stabilité de l’emploi et de la rémunération à la suite de la diplomation

Qu’est-ce qu’un dispositif Compte Personnel de Formation ?
Le CPF est un dispositif permettant à toutes personnes en activité d’accéder à des heures de formation qualifiante tout au long de leur vie professionnelle et qui souhaitent se qualifier, évoluer ou se reconvertir professionnellement. Pour qu’une formation soit éligible au CPF, elle doit obligatoirement être reconnue par l’Etat et inscrite au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles).

Quelle est la durée du dispositif CPF ?
La durée dépend du nombre d’heures disponible sur le Compte Personnel de Formation. Le CPF est alimenté automatiquement au début de l’année qui suit l’année travaillée (ainsi les droits acquis en 2019 seront disponibles au 1er trimestre 2020). Les droits restent acquis même en cas de changement d’employeur ou de perte d’emploi.

Qui peut en bénéficier ?
Les salariés sous contrat de travail de droit privé, les demandeurs d’emploi éligibles à nos formations et es travailleurs indépendants. Sous certaines conditions, les salariés en CDI démissionnaires peuvent également bénéficier d’une formation dans le cadre d’un projet de reconversion professionnelle.

Quelle est la rémunération ?
Les heures consacrées à la formation pendant le temps de travail constituent un temps de travail effectif et donnent lieu au maintien par l’employeur de la rémunération du salarié. Selon les cas, ce dispositif prend en charge la rémunération, totale ou partielle.  En revanche, lorsque le salarié se forme sur son temps libre, ce temps de formation ne donne pas droit à rémunération.

Qui finance la formation ?
Les frais de formation annuels sont à la charge de l’étudiant.  Les frais pédagogiques (c’est-à-dire les frais de formation) peuvent être pris en charge au titre du compte personnel de formation. Les frais de mobilités et annexes sont exclus de cette prise en charge.

Les avantages pour les étudiants

  • Se former tout au long de la carrière
  • Se perfectionner même lorsque le salarié est déjà en poste