Directeur de la Restauration

un métier de hôtellerie

Présentation générale du métier

Le directeur de la restauration est d’abord un gestionnaire. Il est responsable de tout le pôle restauration de l’hôtel (le ou les restaurants, le ou les bars, le room-service et parfois le service des banquets). Sa responsabilité englobe également la cuisine, l’office, la cave et l’économat.
Il définit et contrôle le budget alloué au fonctionnement de l’établissement. En collaboration avec le chef, il effectue les achats, élabore la carte et fixe le prix des plats proposés.

Les clefs de la réussite à ce poste

Avec le directeur, il définit la politique commerciale, le choix du créneau sur lequel se positionne l’établissement : restaurant à thème, « bistrot », cuisine gastronomique…Homme de terrain et de relations publiques, il commande des campagnes de publicité, des évènements VIP… et contribue ainsi à l’image de marque du restaurant.
Une autre facette de son métier concerne l’encadrement du personnel : recrutement, formation, management au quotidien.
Le directeur de la restauration ne néglige pas pour autant la salle. Il veille au bon déroulement du service et à la satisfaction des clients.

Compétences requises

– Solides connaissances en gestion
– Sens commercial développé
– Rigueur, organisation
– Capacités de commandement
– Polyvalence

Débouchés

Le directeur de la restauration peut viser le même poste mais dans un plus grand établissement. Il peut ensuite devenir directeur de plusieurs hôtels du même groupe, directeur d’un secteur géographique de plus en plus étendu. Autre choix envisageable : ouvrir son propre hôtel-restaurant.

Fourchette de rémunération

La fourchette est très large. En moyenne, le salaire d’un directeur de la restauration est d’environ 2875 € bruts mensuels. Sa rémunération dépend largement de l’envergure et de la bonne marche de l’établissement.

QUE SONT-ILS DEVENUS ?

Jerome Ayala
EB & MBA

« Actuellement, je suis en mission professionnelle dans le cadre de ma thèse « L’évolution du commercial et des nouvelles technologies »

Elise Lu
EB & MBA 2

« Après diverses expériences dans le luxe, hôtellerie parisienne notamment, j’ai décidé de prendre mon envol pour le club méditerranée »