Directeur / Directrice d’exploitation

PRÉSENTATION

Comme son nom l’indique, le directeur d’exploitation (H/F) gère les activités de la structure de loisirs. Sa mission est de garantir la rentabilité économique de l’exploitation tout en veillant au respect des règles de sécurité des biens et des personnes. Manager avant tout, le directeur d’exploitation (H/F) définit et met en place la politique de ressources humaines et encadre de près son équipe. Il assure également le suivi administratif, budgétaire et logistique de la structure.

CLÉS DE LA RÉUSSITE

Ce professionnel est également un commercial qui participe activement à la politique de marketing du site. Le développement de nouvelles offres, de nouveaux produits sont l’un des aspects les plus importants de son travail. Afin de garantir la dynamique commerciale de l’exploitation, le directeur d’exploitation (H/F) développe et favorise des partenariats avec les acteurs du privé mais aussi du public et effectue de nombreuses études de marché. Afin d’assurer la bonne marche du projet, il définit également la stratégie de communication du site.

COMPÉTENCES & QUALITÉS REQUISES

– Connaissances Managériales, commerciales, logistiques
– Bon gestionnaire
– Maîtrise des outils de communication et d’information
– Aisance relationnelle, rédactionnelle
– Très bon niveau d’anglais.

SALAIRES & ÉVOLUTION

Evolution vers un poste de direction générale.

Le salaire du directeur d’exploitation (H/F) dépend de la taille et du type de structure au sein de laquelle il est employé.

COMMENT DEVENIR DIRECTEUR / DIRECTRICE D’EXPLOITATION

Le métier de directeur d’exploitation (H/F) n’est pas si facilement accessible. En effet, on exerce généralement cette profession après plusieurs années d’exercice sur des postes de manager de service. C’est en ayant fait preuve de bonnes compétences hôtelières et managériales dans le domaine qu’il est alors possible d’endosser ce rôle.

Ainsi, si vous espérez un jour devenir directeur de restaurant, il vous faudra commencer par une formation en hôtellerie restauration, pour ensuite monter petit à petit les échelons. Il peut être judicieux de commencer par un bac hôtellerie restauration, puis de poursuivre en école en management hôtelier comme le CMH propose un Programme Grande Ecole accessible en post bac et admission parallèle dans le but de se voir délivrer le diplôme « MBA international hospitality and luxury brand management ». D’une durée de cinq ans, ce titre RNCP, Niveau 7 « Directeur/trice d’établissement de luxe dans le secteur de l’Hôtellerie » permet de devenir les futurs managers d’établissements de luxe. En suivant cette formation, vous vous verrez délivrer également un « European Bachelor in hotel and tourism management » : une formation professionnalisante et axée sur l’international, qui vous permettra d’acquérir de solides bases en langues vivantes étrangères et surtout de vous frotter au terrain.

Suivre ces formations en alternance peut clairement apporter une grande plus-value à son CV car ces formations devront toutes être complétées par plusieurs expériences professionnelles au sein d’un établissement avant de vous permettre d’accéder aux responsabilités de directeur d’exploitation (H/F).